DANSE

Philippina

Danielle Maxent, gestuaire danse théâtre

Mardi 13 mars 2018 à 20h30 | ONYX

Une création du Gestuaire danse théâtre

une quête: devenir nomade et légère.

Se défaire des objets, des souvenirs, des obstacles...respirer!

Ouvrir de nouveaux espaces.

Oser une libreté de mouvements, de déplacer à nouveau.

Vouloir quoi? Echapper à quoi? Le vide est-il insupportable?

Encombrement…
Tenter de se frayer un espace dans son labyrinthe intérieur, ses «archives intérieures».
Philippina est hantée par, ou habitée par... une odeur de brûlé, des mémoires qui ne sont pas toujours les siennes, des objets venant de loin.
Elle aménage sans cesse pour que les objets amoncelés la relient à elle. les ombres-présences-absences et les objets sont envahissants. Des silhouettes à peine perceptibles occupent ce qui lui reste d'espace et d'air.  
Le silence lui aussi est encombrant…

Elle vit entravée dans un espace concassé, commpressé.
Ne plus trouver les mots et alors DANSER. DAnser pour dire ce qui est retenu dans le corps, révéler ce qui est minutieusement enfoui...avoir la force de l’humour, la rage du clown. Tenter de s’affranchir, de se libérer.